Skip links

Nos

Ateliers

L’art de la dégustation sublimé par le bureau divin.

La découverte des plaisirs du vin.

Vous conseiller et vous guider dans le choix du vin, nous nous en faisons un plaisir. Cependant, à la théorie, il faut associer la pratique. Et puisque rien ne remplace la dégustation, le Bureau Divin a mis en place des ateliers, les premiers destinés aux débutants, les seconds aux initiés. Quel que soit le niveau des uns et des autres, le préambule demeure le même. Il s’agit de préparer une dégustation qui se décline en trois temps ou plus précisément en trois sens : l’œil, le nez et la bouche.

L’art de déguster un vin.

C’est en effet par un examen de la robe que débute l’art de la dégustation d’un vin. Une première indication sur la nature et l’âge du vin. La seconde étape consiste à analyser les parfums, une analyse olfactive souvent riche en surprises où le vin exhale ses notes et exprime sa quintessence. C’est seulement après ces deux étapes que vient la dégustation proprement dite. Elle ne fait que confirmer ce que l’œil et le nez ont préalablement détecté : l’équilibre, la puissance et l’harmonie du vin. Nos vignerons sauront encore vous dire combien importe la bonne température du vin au moment de la dégustation. Ils ne manqueront pas non plus d’insister sur l’ordre de présentation des bouteilles, l’idéal étant d’assurer une progression en intensité et en richesse.

Harmoniser vin et repas.

Choisir le bon vin pour chaque plat.

Une initiation à l’œnologie qui s’inscrit dans tout un art de la dégustation. Un art encore bien plus complexe et subtil qu’il n’y paraît… car si on peut très bien déguster un Beaujolais ou un vin d’Anjou en dehors des repas, la finalité du vin, c’est bien d’accompagner les repas. Quel plat avec quel vin ? Telle est la question ! Et c’est aussi la raison d’être de nos ateliers de dégustation. Comme souvent en cuisine, tout est une question d’équilibre. Pour compenser la saveur d’un plat épicé, il faudra ainsi opter pour un vin charpenté, un vin de caractère tel un Pauillac ou un Châteauneuf-du-Pape. Dans cet équilibre délicat, un mets salé peut très bien s’accommoder d’un vin doux. C’est ainsi que le roquefort fera bon ménage avec le Sauternes.

Des conseils avisés pour lier vins et cuisine.

S’il n’existe pas de règle absolue, nos vignerons vous recommanderont toutefois de servir les vins les plus légers avant les vins plus âgés.
Faut-il garder le meilleur vin pour le fromage ? Voilà une question qui nous est souvent posée et qui mérite d’être développée au sein de nos ateliers. Le danger, c’est de masquer l’arôme d’un grand cru par un fromage trop relevé, vous diront nos sommeliers… Pour accompagner un fromage de brebis, on se tournera donc de préférence vers un vin rouge doué d’une forte personnalité. Et si à peu près tous les vins rouges peuvent se marier à un fromage de vache à pâte dure, sur un fromage à pâte molle, on peut parfaitement imaginer un blanc moelleux. Et le fromage de chèvre dans l’affaire ? L’accord le plus cohérent serait avec un vin blanc.

Entre vin et foie gras, le mariage est aussi souvent sujet à d’âpres discussions autour de la table. Le Bureau Divin vous permet volontiers d’y voir plus clair. Le mariage le plus académique ? Celui du foie gras avec un vin liquoreux, à titre d’exemple un Sauternes. L’équilibre ne sera pas moins parfait si l’on associe à la délicatesse du foie gras, des cépages nobles de vendange tardive, Pinot gris, Muscat ou Riesling. La garantie d’une explosion de parfums et de saveurs. Une découverte de plus à tester lors de votre visite dans nos ateliers. Les plus audacieux des palais pourront tenter l’association du foie gras avec un Porto au vécu important. L’éventail des possibilités est large.

Découvrez l’oenologie avec le bureau divin.

Si l’atelier découverte destiné aux débutants embrasse tous les vins et l’art de la dégustation, les initiés trouveront leur compte dans des ateliers plus spécifiques. Des ateliers axés autour d’un thème ou articulés autour de la découverte d’un vigneron leur seront proposés. Quels que soient le niveau et les objectifs de chacun, une constante : la convivialité et l’esprit bon enfant qui animent ces ateliers de dégustation. Comme disait Jean Carmet, la question n’est pas de savoir “avec quoi le boire” mais plutôt “avec qui”. Une boutade que nous reprenons volontiers à notre compte.

Rendez-vous sur notre agenda des ateliers dégustation pour découvrir les événements à venir et en savoir plus sur les dégustations précédentes.

Pour les intéressés, le Bureau Divin met son expertise à votre service et propose ses conseils pour vous aider à constituer votre propre cave à vin. N’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact à votre disposition pour nous poser toutes vos questions.